Subvention barils d’eau de pluie et composteurs

L’achat des bacs de récupération d’eau de pluie et des composteurs est subventionné à 50%.

Les prix de vente, incluant la subvention, se détaillent donc à 38,00$ (taxes en sus) pour le bac de récupération d’eau de pluie et à 36,00$ (taxes en sus) pour le composteur.

Pour passer une commande, présentez vous au comptoir du service des Finances à l’hôtel de ville. Une fois la transaction réalisée, nous vous ferons parvenir votre commande le vendredi suivant le paiement.

Il est important de souligner que votre tonneau de pluie est fabriqué à partir de plastique industriel à usage intensif et a été utilisé auparavant pour l’expédition et la conservation de produits comestibles. L’aspect et la couleur du baril peuvent différer.


Écopluie : le récupérateur d’eau écologique

Composantes de qualité

Réemploi d’un baril de 200 litres Barils ayant contenu uniquement des aliments (olives, cerises, etc.).
Épaisseur de 5 mm Plastique (HDPE ou LDPE) épais conférant une résistance supérieure comparé aux autres récupérateurs sur le marché.
Couvercle vissable Sécuritaire contre les animaux tout en permettant d’accéder facilement à l’intérieur du baril.
Double grillage Une moustiquaire standard sécurisée par un grillage à lapin pour éviter l’entrée des insectes et des matières organiques.
Robinet de jardin en cuivre Nous avons choisi un robinet très résistant dont la durée de vie va de pair avec celle du baril.
Trop plein de 1,5 pouce Diamètre suffisant pour permettre la sortie des surplus d’eau.

 

Avantages environnementaux

Utilisation minimale d’eau et d’électricité et faible production de CO2 Notre processus de fabrication est très environnemental : nous utilisons seulement 5 litres d’eau par baril pour le nettoyage et une quantité minimale d’électricité pour faire fonctionner nos outils. Nous rationalisons les transports pour réduire au maximum les émissions de CO2.
Évitement de plusieurs impacts environnementaux Le fait d’utiliser des barils récupérés permet d’éviter les impacts environnementaux liés à la fabrication des plastiques, soit :

  • Utilisation de matières et énergies (électricité, propylène, éthylène et pétrole)
  • Émissions à l’air (NMVOC, NOx, particules et éthane)
  • Émissions à l’eau (Éthylbenzène, trichloroéthane, benzène, toluène, p-diméthylphtalate, phénols, dichloroéthane, chloroforme et mercure)

L’utilisation de barils récupérés permet d’éviter des impacts environnementaux non négligeables pour la plupart des indicateurs de base des analyses de cycle de vie : l’appauvrissement abiotique, le réchauffement climatique, l’appauvrissement de la couche d’ozone, la toxicité humaine, l’écotoxicité aquatique d’eau douce, l’écotoxicité aquatique marine, l’écotoxicité terrestre, l’oxydation photochimique, l’acidification et l’eutrophisation (Source : Hardin et al, 2007).

Installation et entretien de l’Écopluie

Installation facile
  1.  Choisissez un endroit accessible pour arroser vos plantes et dévissez la gouttière.
  2. Mesurez le baril avec la base plus 1 pied. Coupez la gouttière à la bonne hauteur à l’aide d’une scie à métal.
  3. Surélevez votre baril afin de pouvoir remplir un arrosoir ou connecter un boyau et obtenir un peu de pression d’eau. Aplanissez le sol et installez une base solide, comme par exemple deux blocs en ciment et une dalle de patio. Limitez la base à une hauteur de 2 pi pour des raisons de sécurité.
  4. Revissez la gouttière redimentionnée et un coude afin que l’eau arrive dans le couvercle (pas nécessairement le centre). Conservez les morceaux de gouttière coupés afin de les réinstaller pour l’hiver.
  5. Ajoutez une rallonge (1,5” de diamètre) sur le trop-plein afin de diriger les surplus vers un potager ou un ardin pluvial. Assurez-vous qu’il ne vise pas la fondation et serrez la rallonge avec un collier de métal. Vous pouvez improviser une rallonge avec du boyau de vidange pour piscine ou une chambre à air de vélo.
Récolter et utiliser l’eau de pluie  L’eau de pluie est douce, non chlorée et idéale pour les plantes puisque livrée à température ambiante. Elle peut aussi servir pour le nettoyage et tout autre usage qui n’exige pas de l’eau potable.

Remplissez donc un arrosoir ou branchez un boyau d’arrosage normal, poreux ou percé ou un système goutte-à-goutte sur le robinet standard. La pression est bien sûr moins importante que l’eau de la ville, mais un baril plein surélevé d’un pied achemine de l’eau à 25 m dans un boyau poreux! N’oubliez pas que ce que vous voulez arroser doit être plus bas que le baril.

Un baril récupérateur d’eau de pluie de 200 L peut vous permettre de collecter environ 800 L d’eau par mois, soit plus de 5 000 litres d’eau par saison à partir d’une petite surface de toit de 10 m2 (100 pi2).

Quoi en faire l’hiver
© 2017 Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation Votre agence web