Impact de l’agrile du frêne sur l’environnement

L’agrile du frêne est un insecte qualifié d’envahissant et d’extrêmement destructeur. Il s’attaque à toutes les essences de frêne, pouvant les faire mourir en quelques années seulement.

Depuis sa découverte en Amérique du Nord en 2002, l’agrile du frêne aurait causé la mort de plus de 100 millions de frênes et constitue une menace importante pour la qualité de l’environnement ainsi que pour l’économie des régions urbaines et forestières du Canada et des États-Unis. Dans les villes infestées, les dommages causés par l’agrile du frêne modifient le paysage urbain et rural de manière considérable en tuant les frênes qui ornent les terrains privés, les parcs et les milieux naturels.

Plusieurs raisons expliquent la progression rapide de l’agrile du frêne sur le territoire nord-américain :

  • l’agrile du frêne est très bien adapté à nos climats;
  • l’agrile du frêne se multiplie très rapidement;
  • l’agrile du frêne a très peu de prédateurs naturels;
  • le frêne est une essence d’arbre très abondante dans les milieux naturels et fréquemment utilisés dans les aménagements paysagers;
  • le déplacement de bois infesté par l’agrile du frêne est difficile à contrôler.

L’agrile du frêne s’attaque exclusivement aux frênes et ne représente aucun risque direct pour la santé humaine, animale ou pour les autres espèces végétales. Notons que de récentes recherches américaines sérieuses démontrent que la dégradation de la qualité de l’environnement, occasionnée par la perte de nombreux frênes, a entraîné des impacts sur la santé humaine tels des maladies cardio-respiratoires et un accroissement de la mortalité chez les populations vulnérables. (Source : American Journal of Preventive Medicine)

© 2017 Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation Votre agence web