Reconnaître l’agrile et son cycle de vie

 

Tableau_Cycle vital de la grile du frêne_abcagriledufrene.ca
  • Juin à août : œufs pondus dans les fissures de l’écorce du tronc et des branches.
  • 7 à 10 jours plus tard : éclosion des larves
  • Juin à octobre : la larve creuse des galeries en « S » sous l’écorce en se nourrissant de la partie verte (cambium) des branches > 2,5 cm diamètre. L’hivernation se fait sous l’écorce.
  • Avril à juillet : la larve se transforme en nymphe.
  • Juin à août : émergence des adultes.

 

  • Adulte :

L’agrile du frêne est un coléoptère appartenant à la famille des buprestes. L’insecte adulte est généralement de couleur vert émeraude et d’aspect métallique. Son corps étroit et allongé mesure en moyenne 10 mm de long (± 1/2 pouce) par 3 mm (± 1/8 pouce) de large. Sa tête est ornée de deux gros yeux noirs et de deux petites antennes recourbées. L’insecte adulte est muni d’élytres allongés (des ailes rigides) qui occupent plus du 3/4 de la longueur de son corps.

L’agrile du frêne peut être observé à la cime des arbres et sur le feuillage des frênes les plus exposés au soleil entre la mi-mai et la fin juillet, durant la période d’accouplement. L’agrile se nourrit du feuillage des frênes, mais les dommages causés par l’insecte adulte sont sans incidence réelle sur la santé des arbres.

L’agrile du frêne adulte émerge de l’écorce des frênes en creusant de minuscules trous en forme de « D », observables sur le tronc et les branches des frênes infestés.

  • Oeufs :

Les œufs de l’agrile du frêne sont minuscules (± 1 mm) et quasiment impossibles à dépister. Durant l’été, une femelle peut pondre jusqu’à 250 œufs, qu’elle dépose solitairement ou en groupes entre des fissures de l’écorce des frênes.

  • Larve :

La larve de l’agrile du frêne ne ressemble en rien à l’insecte adulte. Son corps est blanc, mesure entre 1 et 30 mm (1/16 à 1 pouce) et est composé de 10 segments en forme de cloche alignés les uns derrière les autres.

Les larves de l’agrile évoluent sous l’écorce des frênes (dans le phloème) où elles creusent des galeries en forme de « S ». Les dommages causés entre le bois et l’écorce des frênes empêchent la circulation de la sève, de l’eau et des minéraux, ce qui peut provoquer la mort des arbres sévèrement affectés en seulement 2 à 5 ans.

  • Nymphe :

La nymphe est le stade intermédiaire entre la larve et l’adulte d’un insecte, lors duquel il entreprend une métamorphose complète. La nymphe de l’agrile du frêne ressemble par sa forme à l’insecte adulte, mais est de couleur crème à brun pâle.

La nymphe de l’agrile du frêne est immobile et se retrouve sous l’écorce des frênes infestés, entre l’automne et le printemps. C’est principalement sous cette forme que l’agrile du frêne passe l’hiver avant de compléter sa transformation en insecte ailé au printemps.

 

© 2017 Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation Votre agence web