Solutions pour la lutte aux vers blancs

Pour contrôler efficacement le ver blanc et d’éviter qu’il s’installe dans votre pelouse à long terme, il vaut mieux adopter une approche de prévention en fonction du cycle de vie en plus d’utiliser de bonnes pratiques d’entretien pour votre pelouse.

Pratiquer l’herbicyclage et diversifier votre pelouse

Maintenir la pelouse dense et vigoureuse en gardant une hauteur de tonte à 8 cm et laisser les rognures de gazon coupé sur place. Le gazon long et les résidus de coupe agit comme une barrière physique empêchant le hanneton de pondre dans le sol. Fertiliser avec un engrais naturel faible en azote.

Planter une variété d’espèces végétales autres que des herbacés (gazon). En réduisant la concentration d’herbacé, on diminue la nourriture du hanneton et sa population va alors diminuer. Les oiseaux vont se charger du reste.

Lutte biologique

Pour contrôler de façon durable les vers blancs et les vers gris dans les pelouses, plates-bandes et jardins potagers avec la lutte biologique grâce aux nématodes, des micro-organismes détruisant les larves. L’Heterorhabditis bacteriophora et le Steinernema carpocapsae sont les deux souches de nématodes pour contrer les infestations moyennes des larves de hanneton commun. Son application est facile, pratique et approuvée par l’agriculture biologique par Ecocert Canada mais le plus important, c’est qu’ils attaquent les larves responsables de la détérioration du gazon au printemps.

L’action très ciblée de cette lutte biologique réduit les risques pour la santé humaine. Il ne représente aucun risque de bioaccumulation dans l’environnement.

Solution maison de biopesticides pour contrer les vers blancs

Les insecticides à faible impact et une solution écologique permettent de protéger contre les infestations d’insectes ravageurs, tout en générant un impact moindre sur les écosystèmes et la santé humaine que les insecticides conventionnels.

Ingrédients pour le mélange insecticide maison contre les vers blancs :

  • 250 ml d’insecticide Safer’s End All
  • 250 ml de vinaigre blanc de table
  • 250 ml de savon Sunlight au citron
  • 9 litres d’eau

L’insecticide End All est en vente dans tous les magasins où ils vendent des produits insecticides (Canadien Tire, Home Dépôt, Rona l’entrepôt, Réno Dépôt, Walmart, Botanix, etc). ce produit est vendu dans un contenant facilement repérable par sa couleur jaune.

Brassez légèrement le mélange sans faire de mousse. Le soir venu, appliquer une couche généreuse du mélange sur l’ensemble de votre pelouse avec un applicateur à insecticide. Le mélange doit rentrer dans la terre, alors appliquez juste avant une pluie ou arroser après application. Mais n’appliquez pas avant un gros orage et ne détrempez pas la pelouse. Cela diluerait trop le mélange qui perdrait ainsi de son efficacité.

Comme pour les autres insecticides contre les vers blancs, le moment idéal pour l’application est 2 semaines après la ponte des œufs. C’est à ce moment que les larves sont les plus vulnérables.

 

Actions à entreprendre selon la période de l’année :

Entretien printanier

Pour les pelouses garnies, il est recommandé de corriger la compaction du sol et s’il y lieu, ajouter de la matière organique pour avoir un gazon fourni. Attention aux engrais de synthèse riche en azote puisque l’excès d’azote stimule le feuillage au détriment des racines en plus, d’attirer les insectes herbivores tels que les hannetons lors de la période de ponte (en juillet).

Sursemer avec un mélange de semences à gazon adaptées aux conditions des lieux (soleil, sécheresse, etc.) contenant du trèfle et autres espèces de graminées afin d’obtenir une pelouse plus dense et diversifiée. Si le gazon est faible et clairsemé, la pelouse risque d’être l’hôte de la prochaine génération de vers blancs, puisque la femelle aura une plus grande facilité à y pondre ses œufs à l’été. On peut aussi remplacer une partie de la pelouse affectée par des platebandes de plantes ornementales ou du couvre-sol.

Agir rapidement après le labour provoqué par les animaux qui cherchent à se nourrir des larves. Il faut remettre les plaques de gazon abîmées en place en appliquant une bonne pression pour que les racines soient en contact avec le sol et s’il ne pleut pas, arroser les zones où la pelouse a été replacée. L’utilisation de répulsifs pour éloigner les animaux peut être envisagée pour limiter les dégâts. La plupart de ces produits contiennent des ingrédients tels que le poivre noir, le poivre de Cayenne, des œufs pourris, etc.

Le mois de mai est propice pour réparer les zones endommagées ou peut-être même refaire la pelouse. Retirer alors le gazon mort, ameublir le sol des zones dénudées, ajouter du compost (et non de la terre), bien le mélanger au sol, effectuer un semis à l’aide d’un mélange à gazon qui contient plusieurs types de graminées et du trèfle et maintenir le sol humide, mais non détrempé pendant trois à quatre semaines pour favoriser la germination.

Juin

Pratiquer l’herbicyclage…! De plus, limiter l’arrosage de la pelouse en arrosant moins fréquemment mais plus abondamment, en respectant les heures permises. La sécheresse du sol rend plus difficile la ponte et prévient partiellement le développement des œufs et des larves.

Éviter d’attirer les hannetons chez soi en réduisant les sources lumineuses extérieures durant la soirée et la nuit. Des toiles peuvent aussi être placées pour la nuit sur les parties de pelouse en restauration afin d’empêcher les femelles d’y pondre leurs œufs.

Août – septembre

Pour éviter la solution chimique, on peut recourir aux nématodes, des vers microscopiques qui parasitent et tuent les vers blancs. Bien que leur efficacité soit limitée (30 à 60 %), l’utilisation des nématodes Heterorhabditis bacteriophora est un outil de contrôle de la population de vers blancs qui permet de créer un équilibre afin que la pelouse ne subisse que très peu de dommages.

Pour obtenir de bons résultats, l’application des nématodes doit respecter les conditions suivantes :

  • appliquer entre le 1er août et le 15 septembre (après le 15 septembre, la température du sol devient trop froide pour une action efficace des nématodes);
  • par temps nuageux ou en soirée sur un terrain abondamment arrosé;
  • maintenir le sol humide pendant 7 jours après le traitement afin de favoriser le déplacement des nématodes dans le sol (un permis d’arrosage doit être obtenu).
  • utilisés en combinaison avec les bonnes pratiques culturales (tonte haute, biodiversité, engrais naturels, compost).

 

 

© 2017 Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation Votre agence web