ARBRES MORTS ET MALADES À BELOEIL : LA VILLE DE BELOEIL PROCÈDERA À UNE OPÉRATION D’ABATTAGE D’ARBRES MALADES DANS SES PARCS ET ESPACES VERTS

9 août 2018 Retour aux archives

La Ville de Belœil lancera vers la fin août une offensive d’abattage d’arbres en état avancé de dépérissement qui sont situés dans un espace public ou un parc afin d’assurer la sécurité de la population et d’améliorer la qualité de vie de ses citoyens.

Conformément à sa réglementation sur l’abattage d’arbres, la Ville de Belœil a ciblé six parcs et espaces verts qui verront le Service des travaux publics effectuer quelques coupes dès la fin août, allant jusqu’en septembre. Ces arbres sont jugés dangereux ou trop affaiblis pour être coupés plus tard.

La Ville profite de l’occasion pour souligner que la période d’élagage et d’abattage d’un frêne malade est entre le 15 septembre et le 15 avril, sauf si les arbres posent un risque pour la sécurité de biens ou de personnes. Aussi, afin d’améliorer notre couverture forestière comme prévu dans nos orientations, chaque arbre abattu sera remplacé par deux nouveaux arbres.

Rappelons que la Ville a mis en place deux mesures afin d’aider les propriétaires à planter des arbres sur son territoire. Une aide financière de maximum 75 $ est offerte suite à la plantation d’un nouvel arbre, et les propriétaires qui doivent abattre un frêne malade et replanter un nouvel arbre peuvent recevoir 250 $. Pour bénéficier de ces programmes d’aide financière, il suffit de remplir le formulaire disponible en ligne au beloeil.ca/arbres, ou de contacter le Service de l’urbanisme de la Ville de Belœil.

Plusieurs arbres morts de notre territoire sont atteints par l’infestation découlant de l’agrile du frêne qui est un problème écologique majeur et se répand rapidement au Québec. L’insecte commence à s’attaquer aux arbres souvent à partir de leur cime en descendant vers le bas du tronc. Au début d’une infestation, peu d’indices laissent entrevoir la présence de l’agrile et lorsqu’ils sont visibles, l’arbre est déjà infesté depuis 2 à 3 ans. Un arbre atteint de la maladie va périr entre 3 et 7 ans.

Afin de contrer le problème, il est interdit d’abattre un arbre qui ne pose pas de risques immédiats avant le 15 septembre pour éviter la propagation des insectes dans les arbres non infestés et il est interdit de déplacer le bois infesté dans une autre municipalité. Tous les résidus de frêne peuvent être apportés gratuitement à l’écocentre de Belœil.

Pour plus de détails concernant l’agrile du frêne et les dispositions prises par la Ville de Belœil, visitez le beloeil.ca/agrile.

© 2018 Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation Votre agence web