BUDGET 2019 | PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2018-2028 : COMPTE DE TAXES LIMITÉ À UNE MINIME HAUSSE DE 0,84 % ET RÉDUCTION DES TAUX DE TAXES FONCIÈRES RÉSIDENTIELLES

5 décembre 2018 Retour aux archives

C’est au cours d’une séance d’information dédiée au budget que le conseil municipal de Beloeil a annoncé pour 2019 une hausse limitée à 0,84 % du compte de taxes total, soit une augmentation de 25 $ par résidence unifamiliale moyenne, alors que l’indice des prix à la consommation (IPC) se chiffrait à 1,8 % en octobre dernier.

« J’aimerais souligner la diminution du taux de base des taxes foncières résidentielles à 0,763 % qui nous donne une baisse de 1 % du taux de taxes », mentionne Mme Diane Lavoie, mairesse de Beloeil.

Depuis l’an passé, la préparation budgétaire s’arrime aux cinq grandes orientations de la planification stratégique 2018-2018 avec notamment comme objectif de maintenir l’évolution du compte de taxes sous l’indice de l’IPC, et ce, pour l’ensemble des catégories d’immeubles.

« Le conseil trouvait également important d’investir en environnement, en bonifiant l’enveloppe dédiée pour la plantation d’arbres à la hauteur d’un montant de 100 000 $, visant ainsi à hausser le couvert végétal. Il y aura également la mise en place d’une formule de gratuité à l’écocentre ainsi que l’ajout de quatre (4) collectes de résidus verts », explique Diane Lavoie, mairesse de Beloeil.

En 2019, trois (3) millions $ seront investis dans la réfection des rues en lien avec les priorités du plan directeur, et ce, sans compter les investissements dans les parcs et le réseau cyclable se chiffrant à 1,3 million $. En cohérence avec la croissance de la Ville, une bonification budgétaire de 629 700 $ est consacrée à l’entretien préventif et aux services aux citoyens.

Puisque les quotes-parts représentent 30,8 % de la composition des dépenses, il y a lieu de faire ressortir que la création de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la
Vallée-du-Richelieu représente une majoration de 13,78 % par rapport à la prévision budgétaire 2018, ce qui permettra d’avoir une amélioration notoire sur la prestation des services avec des pompiers en caserne 24 heures sur 24, et ce, 7 jours sur 7, assurant ainsi une rapidité de déplacements sur les lieux.

Quant à la quote-part de la MRC, elle représente une variation à la hausse de 14,34 %, qui s’explique par l’implantation de la nouvelle collecte organique, une initiative en biométhanisation qui s’avère précurseur, car il y a d’autres villes qui s’associent actuellement avec les trois municipalités régionales de comté (MRC) pour ce projet, ce qui fera diminuer assurément les coûts avec le phénomène de regroupement.

Mentionnons également que le centre aquatique, un autre dossier régional, implique finalement 45 % moins de dépenses qu’anticipées, et cela, en grande partie grâce aux financements privés et publics obtenus.

D’ailleurs, les cinq axes prioritaires de la planification stratégique se déclinent ainsi :

Stimuler le développement économique durable

  1. Poursuite de l’accompagnement des promoteurs pour faciliter l’implantation de projets structurants ;
  2. Promotion de notre zone industrielle et de nos incitatifs financiers ;
  3. Réalisation de concepts d’urbanisation pour des phases de développement en cours et à venir ;
  4. Implantation du carrefour giratoire sur la rue de l’Industrie ;
  5. Finalisation des raccordements de services d’égouts et d’aqueduc de la rue Serge-Pepin jusqu’à la rue Saint-Jean-Baptiste.

Améliorer notre performance et notre efficacité organisationnelle

  1. Maintien de l’évolution du compte de taxes sous l’IPC ;
  2. Poursuite du déploiement de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ;
  3. Élaboration d’un plan et de programmes de formation pour les employés ;
  4. Standardisation des processus administratifs en matière de gestion documentaire ;
  5. Continuation de l’implantation de mesures en amélioration dans l’ensemble de l’organisation.

Assurer une communication interactive avec les citoyens

  1. Refonte de l’infolettre ;
  2. Clavardage en ligne et blogue sur le site Internet de la Ville ;
  3. Refonte de la politique de consultation publique ;
  4. Déploiement de la nouvelle stratégie de contenu numérique sur les réseaux sociaux ;
  5. Implantation d’un nouveau système de notification.

Bonifier l’implantation de mesures environnementales

  1. Mise en place d’un système de gratuité pour l’accès à l’écocentre ;
  2. Ajout de 4 collectes supplémentaires pour les résidus verts ;
  3. Poursuivrons la plantation d’arbres avec nos programmes de subventions aux citoyens pour une deuxième année consécutive visant à augmenter le couvert végétal de 1000 arbres par année ;
  4. Acquisition de 2 nouveaux véhicules verts (1 hybride et 1 électrique) ;
  5. Installation de 2 nouvelles bornes pour véhicules électriques (centre aquatique et Domaine Aurèle-Dubois).

Développer un milieu de vie sain et durable

  1. Ouverture du centre aquatique au printemps 2019 ;
  2. Modernisation des équipements du laboratoire informatique à la bibliothèque ;
  3. Prolongement du réseau cyclable (rue Morrison, parc Joseph-Daigle, terrain de golf et centre aquatique) ;
  4. Investissement dans les parcs et espaces verts de 925 000 $ ;
  5. Élaboration d’un plan d’investissement avec une vision pour les 10 prochaines années.

Rappelons que depuis plusieurs années, le conseil municipal de Beloeil juge important de prendre le temps de présenter le budget à ses citoyens avant son adoption, afin de répondre proactivement à leurs questions. Pour tous les détails, la présentation du budget est disponible en ligne sur beloeil.ca/budget.

© 2018 Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation Votre agence web