COVID-19 : cliquez ici pour consulter l'ensemble des mesures exceptionnelles mises en place par la Ville de Beloeil
Share on facebook
Share on twitter
Share on print

Avenir du terrain de golf : qu’en pensez-vous?

Prochaines étapes dans le dossier sur l’avenir du terrain de golf de Beloeil

Dans le dossier sur l’avenir du terrain de golf de Beloeil, la Ville précise aujourd’hui (15 janvier 2021) les prochaines étapes qui verront le jour au cours des semaines à venir.

Rappelons tout d’abord que plus de 1600 citoyens ont été interpellés cet automne via un sondage téléphonique indépendant de la firme L’Observateur, qui a indiqué que 48 % des citoyens étaient en faveur du projet proposé par le Club de golf Beloeil, alors que 39 % étaient contre. Une deuxième phase de consultation avait été annoncée en novembre dernier, dans le but de permettre au promoteur de recueillir les commentaires des personnes habiles à voter des zones contigües au projet avant le processus légal de modification réglementaire.

Toutefois, le promoteur et le Club de golf Beloeil souhaitent plutôt procéder à cette deuxième phase de consultation dans le cadre de l’assemblée publique de consultation prévue par la loi.

Le promoteur ayant déposé une demande de changement de zonage en juillet dernier à la Direction de l’urbanisme, au sens de la loi, la Ville a l’obligation de poursuivre son cheminement administratif. Compte tenu du fait que ce sont les personnes habiles à voter des zones concernées qui décideront de l’issue de cette demande de modification de zonage, en respect du processus démocratique, les démarches pouvant mener à la modification réglementaire s’enclencheront au cours des prochaines semaines.

Le projet du promoteur sera donc présenté au comité consultatif d’urbanisme le 5 mars prochain et c’est par la suite que le processus de modification réglementaire pourrait s’amorcer. Les personnes habiles à voter des zones contigües au golf seraient alors interpellées ce printemps afin de se prononcer sur le projet dans le cadre de l’assemblée publique de consultation prévue par la loi.

La Ville tient à remercier sincèrement les citoyens ayant déposé des mémoires dans le cadre du processus de consultation de cet automne. Ceux-ci ont été lus attentivement par les élus, et les auteurs seront contactés individuellement à ce sujet.

Demande introductive d’instance

Par ailleurs, la Ville confirme avoir reçu au cours des derniers jours une Demande introductive d’instance de la part d’un citoyen. L’analyse du document est en cours et ne bloque pas la suite des choses. En effet, la Ville a l’obligation légale de traiter l’ensemble des demandes de modification de zonage qu’elle reçoit et donc, celle déposée par le Club de golf Beloeil en juillet dernier doit suivre son cours.

Résultats du sondage téléphonique réalisé auprès de 1600 citoyens de Beloeil : un plus grand nombre de citoyens en faveur de la modification de zonage

Comme il s’y est engagé en janvier dernier, le conseil municipal de la Ville de Beloeil a lancé en septembre dernier une démarche de consultation publique dans le cadre de la demande de modification de zonage attribué au Club de golf Beloeil. La démarche incluait la tenue d’une séance d’information pendant laquelle les citoyens ont pu poser leurs questions, ainsi que la création d’un formulaire permettant à tous d’y déposer leurs avis, commentaires et mémoires. Finalement, afin de s’assurer de l’impartialité des résultats, un sondage téléphonique aléatoire a été demandé à la firme indépendante l’Observateur qui, du 15 au 30 octobre dernier, a joint 1 601 citoyens de Beloeil afin de connaître leur opinion dans ce dossier.

Les résultats de ce sondage indiquent que 48 % des citoyens sont favorable à la modification du zonage équivalent à 5 % du terrain du Club de Golf, alors que 39 % y sont défavorable. Quant à la possibilité d’une expropriation du terrain par la Ville de Beloeil, 38 % des citoyens sont plutôt d’accord avec cette option, alors que 48 % sont plutôt en désaccord. Finalement, si la Ville se portait acquéreur du terrain afin d’y développer un parc municipal, 45 % des citoyens ne voudraient aucune augmentation sur leur compte de taxes, 33 % accepteraient une augmentation annuelle maximale de 100 $, et 3 % iraient jusqu’à 200 $ par année.

La Ville de Beloeil avait préalablement permis à ses citoyens de déposer des avis et des commentaires via un formulaire en ligne. Plus de 500 citoyens y ont émis leurs avis, et il se dessinait déjà une tendance dans l’opinion des citoyens, que le sondage professionnel réalisé par l’Observateur auprès de 1600 personnes est venu confirmer.

« Bien que l’écart entre les deux positions ne soit pas si marqué, il n’en demeure pas moins qu’une forme de majorité s’est dessinée, et le conseil entend suivre l’opinion de ses citoyens, comme il s’y était engagé. Néanmoins, plusieurs importantes étapes de consultation sont à venir au cours des prochaines semaines auprès des personnes habitant le secteur concerné puisque ce sont eux, ultimement, qui auront à se prononcer si oui ou non, ils acceptent un projet de construction résidentielle sur une partie du terrain de golf », indique Diane Lavoie, mairesse de Beloeil.

Un moratoire ayant été adopté pour ce projet, les membres du conseil n’ont pas encore pris connaissance des détails de la proposition du Club de golf. Des discussions doivent donc avoir lieu entre les membres du conseil en décembre. Par la suite, des rencontres de consultations débuteront en janvier avec les riverains, qui permettront à la Ville d’évaluer ce qui serait acceptable pour eux comme type de construction. L’objectif étant de trouver un consensus, les membres du conseil seront bien entendu à l’écoute de leurs besoins, et en feront leur priorité.

Résultats du sondage réalisé par la firme L’Observateur auprès de 1600 citoyens de Beloeil

Foire aux questions

Tel qu’annoncé l’hiver dernier, les membres du conseil de la Ville de Belœil procède à l’automne 2020 à une démarche d’information et de consultation auprès de la population concernant l’avenir du terrain du Club de golf Belœil.

L’objectif de la consultation est de recueillir de l’information qui permettra à la Ville de prendre une décision responsable et réfléchie en tenant compte de la volonté exprimée par ses résidents et en assurant une saine gestion des fonds publics.

La Ville de Belœil souhaite aussi s’assurer que ses citoyens soient informés et sensibilisés des tenants et aboutissants des différents scénarios envisageables quant à l’avenir du terrain, le tout en maintenant une position neutre et objective.

C’est un dossier qui touche l’ensemble des citoyens de Belœil, ne serait-ce que par l’historique du Club, son emplacement névralgique au cœur de la ville et l’empreinte environnementale de son terrain.

L’aménagement du territoire est l’une des grandes responsabilités des villes et nous devons rester vigilants à cet égard.

Qui plus est, un promoteur immobilier vient tout juste de déposer à la Direction de l’urbanisme une demande de changement de zonage; c’est tout à fait dans son droit. Celle-ci sera étudiée en bonne et due forme, comme toute autre demande, et elle suivra son cours.

Depuis le début, la Ville de Belœil a annoncé qu’elle souhaitait consulter sa population avant de prendre toute décision. Elle n’a pas de parti pris.

L’objectif de la consultation est de recueillir de l’information qui permettra à la Ville de prendre une décision responsable et réfléchie en tenant compte de la volonté exprimée par ses résidents et en assurant une saine gestion des fonds publics.

Il est difficile à ce stade-ci de spéculer sur d’éventuels projets sur ce terrain privé, autres que celui du Club. Nous pouvons toutefois présumer que la vente à un autre exploitant est une option; le Club pourrait déclarer faillite et laisser le terrain à l’abandon; enfin, la Ville pourrait acquérir le terrain par la voie de l’expropriation. 

Une chose est sûre, l’objectif de la consultation est de recueillir de l’information qui permettra à la Ville de prendre une décision responsable et réfléchie en tenant compte de la volonté exprimée par ses résidents et en assurant une saine gestion des fonds publics. La Ville demeure donc ouverte aux propositions qui pourraient être formulées par la population.

Un promoteur immobilier qui souhaite faire l’acquisition d’une parcelle du terrain appartenant au Club de golf vient de déposer à la Direction de l’urbanisme une demande de changement de zonage; c’est tout à fait dans son droit.

Présentement, le dossier n’est pas en analyse, puisque les membres du conseil municipal souhaitent consulter la population avant de prendre toute décision.

Non. La raison d’être d’une réserve foncière est d’interdire tout développement sur une propriété qui pourrait en augmenter la valeur et donc, le coût d’acquisition éventuel. Ceci est inutile dans le contexte où la Ville doit de toute façon approuver tout changement de zonage que nécessiterait un développement.

Par ailleurs, les conditions pour imposer une réserve sont très strictes et mènent généralement à l’expropriation, ce qui n’est pas nécessairement souhaitable en raison des frais et des délais engendrés par une telle procédure. De plus, il faudrait spécifier les raisons et préciser le projet pour lesquels la ville souhaite imposer une réserve, ce qui serait impossible à ce stade-ci.

La première étape de la démarche sera de fournir aux citoyens un maximum d’informations concernant la situation via la séance d’information du 30 septembre. La soirée sera diffusée en direct, et pourra également être visionnée en différé sur nos différentes plateformes.

Lors de cette soirée, les citoyens pourront poser leurs questions en direct sur la plateforme Web.

Par la suite, un formulaire Web sera également créée et dédiée spécifiquement aux citoyens souhaitant s’exprimer sur le sujet.

Enfin, un sondage avec un grand échantillon (1600 citoyens de Beloeil) sera aussi réalisé par la firme de recherche indépendante L’Observateur pour obtenir le pouls de la population à l’égard des options qui auront été présentées.