Share on facebook
Share on twitter
Share on print

Accès Location

« C’est notre équipe qui fait notre succès » », affirment en cœur les associés. Ce n’est pas un hasard que les nouvelles installations aient été pensées en équipe avec eux et privilégient leur confort et leur sécurité. 

Sur la table de la salle d’attente repose une boîte en bois remplie de cartes. En attendant Harold Dubé, co-propriétaire d’Accès Location, j’en pige une. « Ce que tu penses, tu le deviens. Ce que tu ressens, tu l’attires. Ce que tu imagines, tu le crées. » Ça fait changement des cartes d’affaire… La salle de conférence où me conduit monsieur Dubé s’appelle Julie Payette, celle d’à côté, Guy Laliberté. « Nous avons lancé un concours parmi les employés, explique Harold Dubé. Nous voulions des noms de personnalités québécoises inspirantes. »

Un grand déménagement

Accès Location a élu domicile à Beloeil en juin 2017. Ils ont cherché pendant deux ans avant d’enfin trouver un terrain libre. « C’est ma femme qui a entendu parler du terrain, raconte monsieur Dubé. J’ai appelé le propriétaire avant même que la pancarte soit mise sur le terrain! » C’est aussi son épouse qui a eu l’idée d’inviter l’artiste Guilbo pour créer une œuvre collective avec ses employés lors de l’ouverture de leurs nouveaux bureaux : Le mur des bâtisseurs.

Alors que d’autres villes n’ont pas accepté d’émettre les permis nécessaires à l’entreposage de machinerie, les employés de la ville de Beloeil ont tout fait pour faciliter la construction des installations et le déménagement de l’entreprise. « Tout était simple », affirme Luc Bertrand, l’autre co-propriétaire.

Le confort de l’équipe avant tout

« C’est notre équipe qui fait notre succès », affirment en cœur les associés. Ce n’est pas un hasard que les nouvelles installations aient été pensées en équipe avec eux et privilégient leur confort et leur sécurité. Les grandes fenêtres qui baignent de lumière autant les bureaux que les garages, la cafétéria accueillante, les pensées encourageantes parsemées sur les murs et la salle de détente qui sera inaugurée dans les prochains mois ne sont que quelques exemples.

Au garage, les employés bénéficient de ponts roulants pour faciliter leur travail et assurer leur sécurité. De plus, une infirmerie a été aménagée. « Ce n’est pas obligatoire pour une entreprise de notre envergure mais on trouvait que c’était important », précise Harold Dubé.

Un duo de choc

Luc Bertrand a travaillé comme représentant pendant cinq ans avant qu’Harold Dubé lui offre de devenir associé. De son propre aveu, il ne pensait jamais avoir un associé. « Mais je m’étais dit que si je trouvais quelqu’un d’honnête, intègre et travaillant, je pourrais faire une proposition. C’est ce que j’ai retrouvé chez Luc. » D’un côté, monsieur Dubé a l’expertise des chantiers et de l’autre, Luc Bertrand est un excellent vendeur.

C’est ainsi qu’ils sont passés de 30 machines à plus de 500 depuis 2003. « Nous gardons notre flotte jeune, explique monsieur Bertrand. Cette année, nous avons acheté 135 équipements. » Ce qui était au départ un revenu d’appoint pour Harold Dubé est devenu aujourd’hui une machine bien huilée.

*Prenez note que les portraits ayant été réalisés en 2017, certaines informations pourraient ne plus être à jour.