COVID-19 : cliquez ici pour consulter l'ensemble des mesures exceptionnelles mises en place par la Ville de Beloeil
Share on facebook
Share on twitter
Share on print

Info-Déneigement

Cet hiver, aidons nos déneigeurs à rendre nos rues plus sécuritaires en :

Mettant son bac à la rue seulement le matin de la collecte et ne pas le mettre sur le trottoir

En mettant son bac roulant à la rue avant 7 h, le matin même de la collecte, et en le rangeant dès que la collecte est terminée, cela permet de déneiger les rues plus rapidement et de façon plus uniforme, en particulier lors des opérations de nuit.

Pelletant la neige de son entrée sur son terrain au lieu de la pousser dans la rue, dans le fossé ou sur les trottoirs

Par exemple, la neige rejetée dans les fossés risque fort de bloquer les ponceaux situés sous les entrées charretières. Lors de fortes pluies ou d’un redoux soudain, la neige compactée empêche l’eau de circuler librement dans les ponceaux, ce qui peut causer des dommages importants, souvent à la charge des propriétaires.

Déneigeant la borne-fontaine près de votre terrain

Si les bornes-fontaines sont ensevelies sous la neige, cela nuit à la rapidité d’intervention des pompiers en cas d’incendie. C’est pourquoi la Ville procède à l’enlèvement de la neige en périphérie des quelques 880 bornes-fontaines sur son territoire. En prenant vous-même l’initiative de la déneiger, vous assurez ainsi la sécurité de votre voisinage, en plus d’aider la Ville dans ses opérations de déneigement et offrir ainsi un service plus rapide pour l’ensemble du territoire à couvrir.

Respectant l’interdiction de stationner son véhicule dans les rues la nuit, sauf en cas d’exception

Cette interdiction est en vigueur de 2 h à 7 h, et ce, jusqu’au 31 mars inclusivement. La levée de l’interdiction pourrait être décrétée lors de certaines nuits, entre le 1er décembre et le 31 mars.

Pour s’informer des levées d’interdiction, appelez dès 18 h le jour même : 

  • PAR TÉLÉPHONE VIA LA LIGNE INFO-DÉNEIGEMENT : 450 464-8263
  • PAR COURRIEL OU PAR TEXTO EN VOUS INSCRIVANT GRATUITEMENT AU SYSTÈME DE NOTIFICATIONS ALERTES BELOEIL : alertes.beloeil.ca/fr/abonnement

FOIRE AUX QUESTIONS

Pour limiter les impacts environnementaux néfastes que représente l’épandage de fondants et d’abrasifs, leur utilisation se fait avec modération sur une partie du territoire.

La Ville adhère au principe de rues blanches, c’est-à-dire les rues résidentielles locales sur lesquelles aucun sel de déglaçage n’est utilisé, et ce, dans le but de réduire l’empreinte écologique laissée par le déneigement.

La condition acceptable est un fond de neige durcie. L’usager doit adapter sa conduite selon les conditions de la chaussée. Des panneaux signalent l’entrée d’une zone non traitée au sel pour vous aviser des conditions et adapter ainsi votre conduite.

Lors des situations de verglas ou autres, l’entretien est modifié afin d’obtenir des routes sécuritaires pour tous.

Lorsqu’une accumulation des précipitations atteint 5 cm de neige ou plus au sol, une opération de déneigement est habituellement déclenchée sur les artères principales, boulevards et rues collectrices, c’est-à-dire les rues reliant les artères principales aux rues locales des quartiers résidentiels.

Le plan de déneigement assure une uniformité des interventions pour l’ensemble de la Ville. Le réseau routier est classé en trois niveaux et le déblaiement est effectué dans l’ordre suivant :

Niveau 1* – Boulevards, artères principales et corridors scolaires
Niveau 2 – Rues collectrices
Niveau 3 – Rues locales (rues blanches)

*À noter que les voies d’urgence sont toujours priorisées.

Pour utiliser la bonne quantité d’abrasifs notamment et optimiser ses opérations de déneigement, la Ville consulte trois (3) sites de prévisions météorologiques en plus de surveiller son territoire aux endroits problématiques avec des caméras (dans le Vieux-Beloeil et sur la rue Saint-Jean-Baptiste, par exemple).

La Ville possède également deux (2) stations météo qui servent de sondes pour compiler la quantité de neige au sol, la température du sol et la température de l’air ambiant. Elles permettent donc aux équipes de connaître avec plus de précision le type de mélange d’abrasifs optimal à utiliser à l’épandage.

Tous les camions sont munis de GPS qui permettent à la Ville de suivre en temps réel les camions et les saleuses et pour augmenter l’efficacité des opérations, les employés demeurent en général affectés aux mêmes circuits et aux mêmes véhicules.

Comme vous pouvez le constater, la Ville gère de façon responsable et durable ses opérations de déneigement afin d’optimiser le résultat sur le terrain, tant en frais d’abrasifs, que dans la rapidité et les déplacement de ses équipes en déploiement.

En période hivernale, 24 des 25 employés cols bleus des travaux publics sont affectés au déneigement et seul le mécanicien reste au garage pour réparer les bris.

Avec 100 % de nos effectifs sur le terrain, il faut aussi composer avec la réalité de la loi interdisant aux opérateurs de véhicules lourds de travailler plus de 16 heures, incluant une période maximale de 13 h de conduite sans avoir eu au moins 8 h de repos.

La loi exige également que nos équipes doivent obligatoirement prendre un repos de 24 heures après avoir atteint 70 heures de travail, et ce, également pour une question de santé et sécurité au travail.

Entre novembre 2018 et mars 2019, on dénombre 51 jours de cycles de gel/dégel.

Dû à ces conditions climatiques, cela demande à nos équipes d’intervenir proactivement et rapidement sur le terrain pour notamment déglacer les puisards les plus problématiques et régler cette situation urgente avant que les rues deviennent submergées d’eau de pluie et qu’ensuite une autre période de gel rendent ces rues glacées. Il faut donc comprendre que la plage horaire s’avère très restreinte pour déglacer le territoire selon les aléas de dame nature en ayant 3 400 puisards sur le territoire.

Grâce à la rétroaction sur le terrain de nos citoyens, combinée à l’expertise de nos équipes des travaux publics pour trouver des solutions pérennes aux problèmes rencontrés dans le dossier des opérations de déneigement, plusieurs actions seront appliquées dès l’hiver 2019-2020.

Parmi celles-ci, on compte :

  • S’adjoindre d’un contremaître de nuit qui prêtera main forte à l’équipe des travaux publics en planifiant la saison hivernale de déneigement et en assurant pendant six (6) mois la supervision des opérations jour-soir-nuit en début et fin de saison, en plus des suivis aux citoyens en continu, en complémentarité avec les équipes présentes dans le jour;

  • Augmenter la fréquence des opérations de déglaçage des rues locales avec l’ajout de deux (2) niveleuses en location avec opérateurs et heures de disponibilité garantie (340 heures vs 144 heures en 2018) pour la période critique du 6 mois (novembre à avril). Ce contrat de location a été adopté à la séance du conseil du 26 août 2019;

  • Dégager les puisards identifiés comme plus problématiques (même solution – contrat pour l’ajout de niveleuses) lors des opérations de soufflage pour retirer la glace près des trottoirs.

  • Poursuivre la campagne de sensibilisation auprès de nos citoyens pour expliquer les enjeux sociétaux, économiques et environnementaux (développement durable) de la gestion des opérations hivernales (ex. concept de rues blanches, priorités de déneigement et des trottoirs, pourquoi souffler la neige sur les terrains privés, importance de partir à l’avance et d’adapter notre conduite durant l’hiver, etc.). Un dépliant résumant ces informations sera distribué à tous les foyers beloeillois dès le début du mois de décembre prochain.

  • Acquisition d’un épandeur d’abrasifs pour les trottoirs pour un total de trois à l’interne ainsi qu’un à contrat;

  • L’utilisation du nouveau brise-glace permet d’égaliser la surface de la route sans en abîmer son revêtement, améliorant ainsi l’adhérence et le roulement sur la rue. Son efficacité s’avère optimale dans les conditions de température entre 0 degré Celsius et -9 degré Celsius.

Dans sa vision de ville verte, la Ville de Beloeil a pris comme initiative de souffler davantage la neige sur les terrains privés. Cette pratique a pour objectifs de :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre des camions transportant cette neige;
  • Dégager plus rapidement les rues à moindre coût.

Rappelons que cette pratique était déjà en vigueur pour l’élargissement des rues et dans certains secteurs avec trottoirs bordés de terrains publics.

Les trottoirs ne sont pas tous déneigés. Différents critères sont considérés pour inclure un circuit de trottoirs dans notre plan de déneigement, soit :

  • Corridor scolaire;
  • Secteur avec commerces de détail et restaurants;
  • Rue collectrice ou semi-collectrice;
  • Bouclage avec d’autres circuits piétonniers;
  • Sur un seul côté (côté ensoleillé) sur des circuits secondaires.

Les opérations d’entretien hivernal de trottoirs s’échelonnent généralement de 4 h du matin à midi. Elles ne peuvent pas commencer plus tôt, puisqu’elles doivent être effectuées après le déblaiement des rues.

Il est possible qu’un trottoir ne soit pas déneigé 24 heures après que la neige ait cessé de tomber s’il s’agit d’une piste cyclable pavée. La priorité est donnée aux trottoirs selon l’ordre établi ci-haut.

Plusieurs facteurs influencent la durée du déneigement. Par exemple, les opérations de jour sont plus longues que les opérations de nuit, en raison du nombre de voitures stationnées dans les rues.

La durée de l’opération de déneigement elle-même est un facteur à considérer ; si le déneigement perdure au-delà de 12 heures, une période de repos est nécessaire pour les membres de l’équipe afin d’assurer la sécurité des usagers de la route et de respecter les normes du travail.

Les bris mécaniques peuvent également causer des délais lors des opérations.

La neige enlevée de la surface de la chaussée doit être repoussée le long des bords de la voie de circulation afin de permettre la circulation automobile. Il n’existe aucune façon pratique d’éviter les andains de neige, aussi appelés remblais, sur les bords des voies de circulation.

Vous devez signaler votre réclamation à la Ville avant le 15 mai de chaque année en communiquant avec la Direction des affaires juridiques. Selon le type de dommage, les travaux de réparation seront effectués durant la période estivale.

Non, le déneigement de certaines artères, boulevards et accès au réseau autoroutier ne relève pas de la Ville de Beloeil. Les tronçons suivants sont de compétence provinciale sous la gouverne du ministère des Transports du Québec :

  • Boulevard Sir Wilfrid-Laurier
  • Bretelles d’accès à l’autoroute 20
  • Rue Richelieu