COVID-19 : cliquez ici pour consulter l'ensemble des mesures exceptionnelles mises en place par la Ville de Beloeil
Share on facebook
Share on twitter
Share on print

Brasseurs du moulin

David et Pascal sont amis depuis le primaire. C’était presque naturel qu’ils s’associent pour créer Les Brasseurs du moulin. En moins de trois ans, la microbrasserie a su devenir un incontournable dans le Vieux-Beloeil. 

David et Pascal ont une complicité peu commune. « On est amis depuis le primaire » me glisse Pascal. C’était presque naturel qu’ils s’associent pour créer Les Brasseurs du moulin. En moins de trois ans, la microbrasserie a su devenir un incontournable dans le Vieux-Beloeil. C’est sûr que son décor chaleureux et sa terrasse presque sur l’eau y sont pour quelque chose. Mais c’est l’implication de ses propriétaires, David Lamoureux et Pascal Dupont-Dorais, qui en a fait un endroit vraiment unique.

L’écoute : la clé du succès

« Je viens du monde des finances, un milieu très compétitif, explique David Lamoureux. Quand j’ai vu tout l’entraide dans le milieu des microbrasseries, ça m’a fait un choc. J’ai voulu transposer ça dans le Vieux-Beloeil. » Sans attendre, il est allé à la rencontre des autres restaurateurs et ensemble, ils ont créé de petits événements : soupe populaire, soirées d’humour, partie de hockey pour une bonne cause. Tout est une bonne raison pour donner au suivant et se rassembler.

L’écoute et la collaboration est également au cœur de leur équipe. L’été dernier, David passait une journée par semaine dans le restaurant à servir des clients. « Pour m’assurer d’offrir ce que les clients veulent, il faut que je sois à l’écoute, précise-t-il. Je parle souvent avec mon équipe au service. » C’est ainsi que les partenaires ont vite élaboré leur menu alors qu’ils ne prévoyaient pas vraiment offrir à manger au départ. Ils ont fait plusieurs tests et croient qu’ils ont enfin une carte qui leur ressemble.

La grande aventure

David brassait déjà sa bière maison depuis déjà quelques années. Tous ses amis le savaient. « J’avais des installations qui ressemblent à ce qu’on a aujourd’hui, mais en plus petit », raconte-t-il. Il caressait le rêve d’ouvrir sa microbrasserie. Quand Pascal lui propose de s’associer, le match était parfait.

En septembre 2014, Pascal et David quittent leur emploi. Suivront huit mois de grands préparatifs. « On savait déjà qu’on voulait s’installer sur la rive-sud parce qu’il n’y a pas beaucoup de microbrasseries, raconte David. Quand on est tombés sur le moulin, on a été complètement charmés. » Les travaux et les nombreux permis à obtenir ont été leurs principaux défis.

« On a toujours eu une écoute des différents services de la ville » explique David. « C’était zoné « bureaux », renchérit David. Le propriétaire ne voulait plus de restaurant dans ce local. On a dû expliquer plusieurs fois ce qu’on voulait faire. On a fait des concessions pour y arriver. » Après trois ans, la cohabitation est harmonieuse. Le duo croit que leur venue profite à tous les commerces du quartier. « Chaque fois que quelqu’un se déplace dans le Vieux-Beloeil, ça profite à tout le monde », affirme David.

Regard vers l’avenir

L’année 2018 a commencé avec un dégât d’eau. Ils ont profité des travaux pour rafraîchir quelques éléments de décoration. Une mésaventure qui les a forcés à fermer les portes tout un mois. Mais l’avenir reste brillant. À long termes, les associés rêvent de nouveaux locaux pour brasser leurs bières en plus grande quantité. Qui sait, peut-être pourrez-vous trouver votre bière préférée dans les épiceries du Québec?

*Prenez note que les portraits ayant été réalisés en 2017, certaines informations pourraient ne plus être à jour.